Menu

Campagnes (inter) régionales / Recherche

Campagnes régionales Qual'Va

Audit Croisé Prise en charge médicamenteuse (sanitaire)

Afin d’aider les établissements à préparer l’analyse du processus de la prise en charge médicamenteuse, obligatoire dans le cadre de la procédure de certification HAS et du Contrat de Bon Usage (CAQES), Qual’Va et l’OMEDIT Normandie ont constitué en 2016 un groupe de travail. Les travaux se sont basés sur l’expérience d’audit croisé du Réseau Santé Qualité Hauts de France et de l'OMéDIT Nord Pas de Calais et Picardie.

La campagne "Audits croisés Prise en charge médicamenteuse" permet de réaliser une évaluation de la qualité et de la sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les établissements de santé, avec la contribution d’auditeurs formés. Les structures participantes s’auditent les unes les autres, en respectant le principe d’équité « un audit donné ⇔ un audit reçu ».

La première campagne aura lieu de mars à novembre 2018. Une restitution régionale des résultats sera organisée début 2019.

Campagnes inter régionales eFORAP

Qu'est-ce qu'une campagne inter régionale eFORAP ?

En tant qu'adhérent à la FORAP, Qual'Va (à l'instar d'autres structures) permet aux établissements qui le souhaitent de participer aux campagnes inter régionales eFORAP ou aux projets de recherche.

Ces campagnes permettent de mobiliser les professionnels autour d'une thématique précise autour d'une évaluation des pratiques. Dès le lancement du projet, Qual'Va envoie aux établissements un appel à participation. Chaque établissement souhaitant participer se voit alors remettre un kit lui permettant de communiquer autour du projet auprès des professionnels. Les questionnaires d'évaluation sont complétés par les professionnels à l'aide d'un lien URL transmis par Qual'Va aux responsables du projet de chaque établissement participant.

A la fin de la campagne, chaque établissement reçoit son rapport de résultats. Un rapport de résultats régionaux est présenté au cours d'une session de restitution et un rapport inter régional est produit par le groupe national FORAP.

Campagne 2016 - Contention et Isolement

Cette campagne avait pour objectifs de :

  • Mobiliser les institutions et les professionnels autour de cette thématique ;
  • Mettre à l'épreuve l'idée d'une "pratique" de dernier recours ;
  • Accompagner les établissements dans la mise en place d'une politique de prévention des mesures de contention et d'isolement ;
  • Initier une réflexion sur le prendre soin, dimension humaine des pratiques professionnelles soignantes.

Elle s'est adressée aux établissements sanitaires, centres hospitaliers spécialisés et EHPAD de Normandie.

Au total, 33 établissements ont participé pour la région. Le recueil des données auprès des professionnels a été réalisé entre le 21 novembre 2016 et le 13 janvier 2017, avec 1376 questionnaires saisis via eFORAP. Les rapports de résultats des établissements sont en cours d'élaboration et une journée de retours d'expériences et d'échanges sera organisée en mai 2017 avec les pilotes locaux du projet.

Campagne 2015 - Culture Sécurité des Soins

Il s'agit de la première campagne inter régionale menée par la FORAP, avec pour objectifs : 

  • Mesurer le climat de sécurité des soignants ;
  • Identifier les dimensions (ou thématiques) développées et celles à améliorer ;
  • Agir sur les dimensions les moins développées.

Destinée aux professionnels soignants des établissements de santé de Normandie occidentale, cette campagne a mobilisé 28 établissements soit 8 556 professionnels ciblés et 1 517 professionnels ayant répondu au questionnaire. 

Une session de restitution des résultats régionaux, destinée aux référents établissements de ce projet, a été organisée le 28 juin 2016.

Projets de recherche

Projet MoSTRA

Ce projet de recherche, piloté par le CHU de Bordeaux, a été lancé en 2014 dans les suites de la parution du guide et des outils FORAP/HAS destinés à promouvoir la Bientraitance. Il a pour principal objectif de mettre en évidence les conditions d'efficacité de la mise en place des outils de promotion de la Bientraitance dont les leviers, les freins et l'importance du contexte. Pour cela, des mesures qualitatives et quantitatives sont réalisées tout au long du projet au sein des services des établissements volontaires, qui auront mis en place un ou plusieurs outils de promotion de la bientraitance dans ce cadre. Le ressenti des professionnels et l'évolution de la satisfaction des patients sont également pris en compte. Les Structures Régionales d'Appui volontaires participent à la coordination du projet en région. Pour la Normandie, 3 établissements ont souhaité participer à cette étude, qui se terminera en 2018.